Rat, serpent, poule, belette... : accueillir un « nouvel animal de compagnie »

  • Imprimer

Rongeurs, reptiles, batraciens ou encore certains oiseaux... Ce sont les « nouveaux animaux de compagnie » (Nac), leur détention peut être soumise à une autorisation spécifique.

La réglementation distingue deux cas :

Attention, la détention de certaines espèces non domestiques peut être soumise à une autorisation préalable (par exemple pour certains oiseaux ou certaines tortues). Il convient alors d’effectuer une demande d’autorisation de détention au préfet de département du lieu de détention de l’animal par lettre recommandée avec avis de réception, sur la base du formulaire cerfa n°12447*01.

Dans le cas d’animaux non domestiques, les installations et le mode de fonctionnement de l’élevage d’agrément doivent garantir la satisfaction des besoins biologiques de l’animal, son bien-être et le respect des dispositions réglementaires applicables à la faune sauvage.