Que ne feraient-ils donc pas pour notre sécurité ?

  • Imprimer

radar_troncon_2Pas besoin de sourire, vous ne serez plus flashés; vous serez simplement contrôlés, calculés et… verbalisés. Les radars tronçons vont envahir le réseau routier français, dans le but d’ "épargner 1 000 vies chaque année’’. Cette nouvelle génération de radars, mesure la vitesse entre deux points distants de plusieurs kilomètres, l’un posé au début du tronçon, le second à la fin. Le principe est élémentaire ; Avec une première caméra, le radar tronçon enregistre le passage de tous les véhicules à l'entrée du tronçon, un ordinateur identifie la plaque d'immatriculation et enregistre l'heure exacte de passage. A la sortie du tronçon, un deuxième équipement fait la même chose. Le radar tronçon calcule ensuite la vitesse moyenne de circulation sur le tronçon surveillé.
radar_tronconEn théorie, ils sont positionnés dans des lieux accidentogènes et exempts d’aires de repos ou de bretelles de sortie.
Chez nous, Dans le Gard, les automobilistes sont tout aussi cernés. Le département, équipé de 31 radars automatiques et de 20 radars feux rouges, a déjà mis en service pas moins de trois radars tronçon. Un sur la RD15 entre Beaucaire et Fourques, sur 6,7 km et deux sur la RD16 entre Alès et Salindres, un dans chaque sens.
Et on nous annonce très bientôt le déploiement de radars discriminants basés sur le même principe mais qui, de plus, sont capables de distinguer les poids lourds (qui sont principalement visés par ce nouvel équipement) des voitures.
Le 1er radar discriminant de la région a été posé le 22 novembre dans le Gard, sur l’A54, à Bellegarde (sens Nîmes-Arles). Début 2013, un second le sera sur l’A9 à Remoulins (sens Orange-Nîmes).
Des renseignements, plus précis, sur le sujet : ICI