On a volé notre baromètre !!!

  • Imprimer

EurodifEt oui, il va falloir s’y faire ; Notre baromètre infaillible a disparu. Peut-on y voir les prémices d’une politique plus écologique du nouveau gouvernement ? que nenni !!
Tout simplement le fruit de l’innovation technologique en matière d’enrichissement de l’uranium. Autrement dit, la célèbre usine d’Eurodif en service depuis plus de 35 ans vient de tirer sa révérence. Elle fournissait environ le quart du marché mondial et permettait d’alimenter plus de 100 réacteurs nucléaires dans le monde. Place aux jeunes direz-vous ou plutôt aux nouvelles techniques.
En l’occurrence, l’usine Georges Besse 2 (GB2). Construite au sud du site d’Eurodif elle va permettre d’enrichir l’uranium par un procédé de centrifugation. Un des aspects de cette mutation est la dépense d’électricité qui va, ainsi, être divisée par cinquante !!!
Quant à l’ancienne usine, elle sera démantelée. Petit chantier en perspective puisque, en plus du nettoyage préalable, il va falloir recycler plus de 160000 tonnes d’acier.
Ce chantier risque de s’étaler sur plusieurs décennies.