Au sujet de l'œnologie

  • Imprimer

Interview de Jean Baptiste DIEVAL

Un nouveau ténor vient d'arriver dans la chorale de St Julien de Peyrolas : Il est œnologue.
-Jean Baptiste que signifie l'œnologie ?
-C'est la science du vin (étymologie grecque)
- Etes-vous originaire d'une région viticole ?
-Pas du tout. Je suis né près d'ARRAS dans le Pas de Calais il y a 27 ans...mais au moment de choisir une orientation professionnelle, j'étais intéressé par la forêt : J'ai donc fait une école d'ingénieur en travaux agricoles...à BORDEAUX !
L'environnement aidant (!) je me suis spécialisé en viticulture/œnologie.
-Actuellement quel est votre exercice professionnel dans l'œnologie ?
-Je suis implanté à ORANGE dans une société qui fabrique des bouchons en plastique (NOMACORC). Le diplôme d'œnologue peut déboucher sur une large palette de métiers : Pour ma part je fais de la recherche pour mieux comprendre le vieillissement du vin ; celui-ci dépend du temps, bien sur, de la température et de l'OXYGENATION. C'est là ou les bouchons interviennent : Ils laissent plus ou moins passer l'oxygene et les bouchons en plastique plus encore que les bouchons traditionnels, contrairement aux idées reçues.Avec l'avantage d'etre homogènes dans leur perméabilité...
-N'y a t il pas une grande résistance par rapport aux bouchons en plastique, surtout en France ?...
-Oui et non ! Notre jeune société (une dizaine d'années) produit 2 milliards de bouchons par an dans le monde pour un total de 18 milliards vendus. En France nous sommes les leaders avec près de 500 millions de bouchons par an ...
-Quel est le rôle particulier de l'oxygène sur le vin ?
-Cela peut bonifier le vin ou le détruire ; question de dosage. Et ça varie selon les types de vin...
L'oxygène développe certains aromes (comme ceux de fruits rouges ou de noisette) Elle agit aussi sur la structure du vin (les poly phénols qu'on appelle aussi les anti-oxydants)
Par parenthèse l'alcool facilite l'ingestion des anti-oxydants ; d'où l'effet positif du vin sur la santé (à condition d'en user avec modération bien sur !)
Une oxygénation satisfaisante assouplit le vin rouge, le rend moins amer, moins astringent.
-D'où la nécessité d'effectuer des recherches poussées. Êtes-vous nombreux dans votre labo de recherches ?
-En fait nous sommes 2, mais nous contractualisons la recherche avec des instituts externes tels l'INRA de MONTPELLIER .Nos partenaires de recherche se situent dans les grandes régions viticoles du monde (Australie, Californie, Chili : L'œnologie fait voyager !

-On voit que votre métier vous passionne et que vous pourriez nous parler d'œnologie des heures entières ! C'est un sujet qui intéresse St Julien de Peyrolas, pays de vignes et qui possède une belle cave cooperative ; mais ce sera le sujet d'autres interwievs...
Merçi beaucoup Jean BaptisteLes Peyrolais auront l'occasion de vous voir et surtout de vous écouter lors des concerts de l'ACCMC...