Manifestations

connectez-vous...

Le temps

Le calendrier

Août 2018
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
Septembre 2018
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Les Visiteurs

1781716
Aujourd'huiAujourd'hui1005
HierHier1260
Cette semaineCette semaine5909
Ce mois-ciCe mois-ci22974
Total : Total : 1781716
Les articlesReportages

Reportage

Alertes à la pollution atmosphérique : le Maire fait quoi ?

Dans le cadre des lois du 30 décembre 1996 sur l’air et l’utilisation rationnelle de l’énergie et du 6 mai 1998 relative aux Plans régionaux pour la qualité de l’air (PRQA), les principes du droit de chacun à respirer un air sain et à être informé sur la qualité de l’air sont affirmés. Les pouvoirs publics ont l’obligation de mesurer régulièrement la qualité de l’air des réseaux de surveillance – AASQA et d’informer les populations.

fiche_pollution_atmos

Une procédure d’information et d’alerte du public en cas de pic de pollution (pour l’ozone, le dioxyde de soufre et le dioxyde d’azote) a donc été mis en œuvre dans chaque région. Elle est de la compétence de l’Etat et comporte deux niveaux de gravité croissante :

Lire la suite : Alertes à la pollution atmosphérique : le Maire fait quoi ?

Bientôt un demi siècle que le stade du Calvaire a vu le jour

stade_1964_2Certains d’entre vous n’étaient encore pas nés, les installations sportives n’étaient pas légion dans notre village, comme dans beaucoup d’autres d’ailleurs et voilà que sous les chenilles des bulldozers allait naître Le stade du calvaire.
Cela se passait en tout début de l’année 1964. Le maire de l’époque, Jean Barnouin, qui avait déjà des idées bien avancées sur le sport et la jeunesse se jetait à l’eau. Lui et son conseil municipal décidaient de doter le village d’un ensemble sportif afin que les jeunes puissent faire du sport (notamment au niveau scolaire) dans des conditions décentes.
stade_1964_legendeDes tonnes de rocher ont dû être évacuées après avoir été dynamitées et la terre bien aplanie a donné naissance à un stade de foot relativement plat. Adjacents à ce stade, un terrain de basket, un portique et une aire de saut ont été créés.
Certes, plus tard, (en 1970) le stade a été mis aux normes afin que le club du village, l’Union Sportive Peyrolaise, puisse évoluer dans les compétitions officielles; mais, pour l’époque, c’était déjà un plus pour les jeunes qui ont pu y livrer des matchs épiques.
Les temps évoluent, un nouveau stade, ainsi que des terrains de tennis sont venus compléter cet ensemble, mais il est bon de connaître les origines des installations que la municipalité, déjà à l’époque, entretenait consciencieusement.

Les beaux jours arrivent.... Comment faire avec un nid de guêpes?

980307_314264772036808_936672652_oChacun sait la douleur qu'entraîne une piqure de guêpe. Donc, il va sans dire qu'il ne faut surtout pas prendre de risque en tentant de les détruire seul. Les pompiers viennent avec des combinaisons intégrales, qui les protègent des attaques. Ils ne peuvent en aucun cas être piqués, ce qui n'est pas votre cas, à moins que vous ne disposiez à la maison d'un scaphandre de plongée!
Par conséquent, face à un nid de guêpes, appelez les pompiers, ils se déplaceront. Par contre, c'est dans la facturation que la différence se fera: s'il s'agissait d'un cas où vous étiez en danger, c'est-à-dire que les insectes s'introduisaient en masse dans votre maison, vous n'auriez pas à payer. Au contraire, si le nid était sur le talus, et ne vous menaçait pas, vous devriez peut-être payer, à moins que votre commune ne prenne en charge ce genre d'intervention. 
Et avec un nid d'abeilles?
Là, vous avez deux solutions: appeler les pompiers ou bien un apiculteur. En effet, en France, les abeilles sont une espèce protégée, qu'il ne faut donc sous aucun prétexte détruire de façon consciente et délibérée. Si vous appelez les pompiers, ils sécuriseront éventuellement le périmètre, puis appelleront de toute façon un apiculteur pour récupérer l'essaim. Donc, si vous êtes sûr d'avoir affaire à des abeilles, appelez vous-même l'apiculteur le plus proche de votre domicile (vous le trouverez facilement dans les pages jaunes d'un annuaire) ou la mairie si celui et en lieu public. Vous éviterez un déplacement aux pompiers.

Pique-nique chez le vigneron bio

journee_le_chapelier_2C’est par une journée enfin printanière que s’est déroulé le pique-nique chez le vigneron bio (domaine Le Chapelier) . Au programme, visite du vignoble sous la houlette de Christine et Julien, découverte des installations et du matériel nécessaires à la fabrication des vins bio avec les explications toujours pertinentes de Pierre.
A l’issue de cette matinée éducative, une dégustation de bonne tenue était offerte à la trentaine de visiteurs venus de plusieurs horizons et même de très loin pour certains.
Le pique-nique sorti du sac a permis à tout ce beau monde d’échanger et bien sûr, de se familiariser avec l’activité du domaine.

Une activité à renouveler sans aucun doute.

L'arbre de Judée

Avec le soleil et l'épanouissement du printemps, la nature et les jardins sont parsemés d'arbres de Judée en fleur. Leurs fleurs, rose pourpré ou violacé, forment un contraste magnifique avec les cyprès vert sombre.

Il n'est pas étonnant qu'ils prospèrent dans notre région puisqu'ils se plaisent dans les terrains secs et calcaires.

Pourquoi cette appellation un peu mystérieuse "d'arbre de Judée". Ils seraient originaires de Palestine mais surtout ce serait, d'après la légende, l'arbre où Judas se serait pendu après avoir trahi Jésus au Jardin des Oliviers …la couleur de la fleur évoquerait la honte de Judas…

Le vrai nom botanique est "Cercis Siliquastrum". Il peut mesurer 10 à 15 mètres et vivre 100 ans ….

 

La manif pour tous à Paris

manif_2Dimanche 24 mars nous étions 5 ou 6 peyrolais à avoir rejoint la capitale. Partis le samedi soir à 23 heures  de Pont St Esprit en car (nous étions 46 du secteur de Pont). Arrivés vers 9 heure, nous nous sommes dirigés vers l'arc de triomphe ou nous étions dans les premiers . Premier , non car étaient déja sur le lieu les techniciens en train d'installer les écrans géants, la sonorisation et le podium.... et les services de sécurité pour installer les barrières.
Et nous avons attendu, et il ne faisait pas chaud. On avait laissé le soleil à St Julien.

manif_1A partir de 13 heures l'avenue a commencé à se remplir, jusqu'à se remplir comme le montre la photo aérienne. La manifestation s'est bien déroulée mais par rapport à celle du 13 janvier, j'ai trouvé qu'il y avait plus de drapeau bleu blanc rouge, la marseillaise a été entonnée plusieurs fois alors que ce n'était pas les animateurs qui l'entonnaient et des slogans beaucoup plus politiques étaient spontanément entonnés par la foule.
Vers 18h nous avons rejoint notre car sans nous rendre compte des débordements dont la presse officielle s'est faite l'écho.
Personnellement j'étais dans mon lit à 3h15 avec mal à la gorge. (Ce n'est pas grave)